Actualités - l'Ami Buggy de retour !

Citroën va relancer la vente de l'Ami Buggy, une version aventureuse de l'Ami, mais cette fois-ci avec un prix supérieur à 10 000 €. L'année dernière, Citroën avait lancé une édition ultra-limitée de l'Ami, la My Ami Buggy, avec seulement 50 exemplaires qui se sont vendus en quelques minutes. Fort de ce succès, Citroën prévoit d'en produire 1000 exemplaires cette fois-ci, qui seront disponibles dans dix pays.

L'Ami Buggy présente un design aventureux. La version 2023 conserve l'apparence de celle de 2022, avec une couleur extérieure kaki, des autocollants jaunes et des jantes dorées. La particularité de la My Ami Buggy réside dans son concept "plein air" rappelant la Méhari, avec l'absence de portes remplacées par des mini-portillons similaires à ceux d'un supermarché. Toutefois, cette année, de nouvelles bâches plastifiées équipées de fermetures éclair ont été ajoutées pour protéger les occupants en cas de mauvais temps. Un nouveau mécanisme de fermeture du toit plus facile d'utilisation a également été développé, avec une fermeture à glissière. Le cadre de toit a été modifié pour former une visière pare-soleil pour le conducteur et son passager.

À l'intérieur, l'instrumentation sur la colonne de direction a été redessinée avec une petite casquette au style rétro. Un nouveau rangement a été ajouté dans le creux du volant, sous la forme d'une petite sacoche maintenue par des sangles de sac à dos clipsables enroulées autour des deux arches. Cette sacoche peut être portée par le conducteur lorsqu'il quitte le véhicule. Les clients bénéficieront également d'une enceinte nomade Bluetooth "Ultimate Ears Boom".

L'Ami Buggy sera à nouveau disponible en commande exclusivement en ligne à partir du 20 juin à 10 heures, avec des livraisons prévues en septembre. Cependant, la mauvaise surprise est que le prix a encore augmenté pour dépasser la barre symbolique des 10 000 €. La version 2023 coûte 10 490 €, contre 9 790 € en 2022.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés